Les concertations locales sur la police de sécurité du quotidien débutent dans les Ardennes

15 novembre 2017
Par Manon Lo-Voï
Des réunions qui ont pour objectif de faire évoluer les missions des policiers et gendarmes sur le terrain...

C’était l’une des promesses de campagne du président Emmanuel Macron : renforcer la sécurité des Français. Mais pour faire évoluer les missions des policiers et des gendarmes sur le terrain, quoi de mieux que de les consulter ? C’est pourquoi, le Ministre de l’Intérieur, Gérard Collomb a lancé il y a plusieurs semaines le début des concertations locales. Concertations qui ont commencé vendredi dernier pour les Ardennes. Ecoutez les explications de Pascal Joly, le Préfet des Ardennes, interrogé par Manon Lo-voï :

Écouter le podcast

Des concertations qui auront lieu à l’intérieur des services de sécurité eux-mêmes (commissariats de police, gendarmeries..) mais aussi entre les sous-préfets et des acteurs extérieurs à savoir élus, bailleurs sociaux ou encore sociétés de transports.

Des réunions sont prévues dans les quatre sous-préfectures des Ardennes du 20 au 28 novembre prochain. Pour une synthèse finale lors de l’état major de sécurité début décembre en préfecture.