Justice

Journée "justice morte" au tribunal de Charleville-Mézières

30 mars 2018 à 17h00 Par Cordula Mullerke
Crédit photo : Manon Lo-Voï

Les avocats du barreau des Ardennes, les magistrats, les greffiers ont cessé le travail le 30 mars au tribunal de Charleville, pour dénoncer la réforme de la justice.

Toutes les audiences ont été renvoyées. Avocats du barreau des Ardennes, magistrats, greffiers et autres personnels de justice ont cessé le travail et se sont tenus côte à côte le 30 mars à midi devant le tribunal de Charleville pour dénoncer d’une même voix la réforme de la justice engagée par le gouvernement. Une réforme motivée selon eux par des considérations budgétaires qui créera des déserts judiciaires. Ecoutez Christine Dombek, bâtonnier désigné, au micro de Manon Lo-voï.
Écouter le podcast
Les avocats et magistrats demandent à être entendus et concertés. Si ce n’est pas le cas, ils se déplaceront le 11 avril prochain à Paris pour participer à une manifestation nationale.