Charleville : rassemblement de soutien à une famille albanaise menacée d'expulsion

17 mai 2018
Par Manon Lo-Voï
Professeurs et enfants se sont mobilisés pour soutenir deux collégiens albanais menacés d'être renvoyés dans leur pays, où ils sont en danger de mort...

Non à l’expulsion. Plusieurs dizaines de personnes – professeurs, enfants, parents d’élèves et autres – se sont rassemblés ce mercredi 16 mai devant la Préfecture à Charleville. Une manifestation de soutien à deux élèves de 12 et 14 ans scolarisés au collège Léo Lagrange depuis presque 2 ans, et aujourd’hui menacés d’être renvoyés dans leur pays en Albanie.

Un pays qu’ils ont fuit avec leur famille car ils y étaient en danger de mort. Ecoutez les explications de Fayçal Abderrezek, professeur de français au collège, interrogé par Manon Lo-voï :

Écouter le podcast

Une double menace pèse sur cette famille albanaise, appartenant à une ethnie minoritaire rejetée dans le pays les Gorani et sous le coup d'une menace de vengeance (loi du Kanun). Il était donc impossible pour les enseignants de ne pas se mobiliser. Ecoutez à nouveau le professeur de français :

Écouter le podcast

Après une demande d’asile qui a été refusée, le père de famille a été renvoyé en Albanie il y a trois semaines. Depuis, le reste de la famille vit caché.

Trois enseignants et une représentante de la Cimade ont été reçus ce mercredi 16 mai, suite au rassemblement, par le secrétaire général du préfet, qui leur a promis un réexamen du dossier. Une réponse devrait être rendue d’ici la fin de la semaine.